AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
logo en 50*50



Partagez | .
 

 Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Scientifique
avatar
Prometheus


Féminin
Age : 19
Messages : 59
Age du personnage : 20 ans
Compte en Banque : 7408
Palier : 0
Classe principale : Coordinateur

MessageSujet: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   20.06.14 8:20

Capture


>> Débuter une Capture
▬ Pseudonyme : Alys & Prometheus
▬ Lieu : Cœur de la Forêt Hypnothia
▬ Capture faite en Solo ou en Equipe : En Equipe o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Scientifique
avatar
Prometheus


Féminin
Age : 19
Messages : 59
Age du personnage : 20 ans
Compte en Banque : 7408
Palier : 0
Classe principale : Coordinateur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   20.06.14 8:22


Finalement, ce n’était pas une si bonne idée de s’aventurer dans cette forêt. Il avait oublié à quel point les insectes le… dérangeaient. Même les regarder de loin, ça l’horripilait. Pour lui, ce n’étaient rien d’autre que des créatures repoussantes et ignobles qui fixaient les gens avec leurs petits yeux… Leurs petits yeux pervers. Rien que d’y penser, des frissons parcouraient le dos du scientifique. Il inspira puis expira. Ok, tout va bien,  se répéta-t-il en boucle. Mais en fait, non. Une jeune fille le suivait car elle n’osait pas s’y rendre seule. Et bien évidemment, dans tout son génie, Prometheus lui avait proposé de l’accompagner. Il ne s’était pas douté un seul instant que cette forêt pouvait regorger d’horribles bébêtes. En fait, pour lui ce monde n’était qu’un tas de pixel. Lui-même n’était qu’un tas de pixel.

Seulement, sa peur des insectes le dépassait un peu. Et sa sœur aînée en était la cause. Elle s’amusait souvent à l’embêter. Prometheus se souvient parfaitement de la fois où elle avait glissé un tas de ces vermines dans son lit. Il devait avoir 7 ou 8 ans à ce moment-là. Quand il était allé dormir, il ne s’était pas tout de suite rendu compte de la farce. Mais quand il avait senti que quelque chose grouillait près de ses pieds. C’est en relevant la couverture qu’il avait découvert avec horreur des araignées, des vers de terre ainsi que des mouches et papillons morts. Et pleins de coups de ce genre s’en suivirent, tous orchestrés par sa peste de grande sœur. Rien que d’y penser, il avait la nausée. Fort heureusement que la cadette ne ressemblait absolument pas à son ainée.

Le scientifique se sortit de ses pensées. Et par réflexe, il ouvrit le menu qui mena à sa team. De cette façon, il gardait toujours un œil à la ball de son Caninos, qui lui serait sûrement utile contre un pokémon insecte. Puis, il regardait Alys avec un sourire forcé. Il ne lui avait pas adressé la parole pendant le trajet…

[Désolée pour ce RP médiocre '-' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Dresseur
avatar
Alys


Féminin
Age : 22
Messages : 26
Age du personnage : 21 ans
Compte en Banque : 7380
Palier : 0
Classe principale : Dresseur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   20.06.14 17:11

Elle y était enfin ! Ces grands arbres, ce parfum fleurit, cet air d’été se précipitant dans le feuillage que ces arbres monumentaux offraient aux voyageur, les enveloppants dans une fraicheur et une obscurité qui en cette période estivale était la bienvenue. Ces grands yeux bleus se perdent dans ce lieu qui lui était jusqu’à ce jour inconnu, qui l’effrayait et la fascinait en même temps. Ce petites joues roses prenant des couleurs plus vives, notre Alys retrouvait l’innocence de son enfance, fonçant dans chaque buissons pour en examiner les feuilles, les fleurs sur le sol, l’écorce des arbres, bref, ne rien louper de ce lieu qui lui faisait tant envie !

Son innocence était pourtant ponctuée d’inquiétude. Y’a pas de sorcières dans le coin hein ? Papy disait toujours que dans les forêts, il y a toujours des voleurs ou des animaux dangereux. A l’époque de l’enfance du grand-père de notre jolie Alys, il existait encore un animal que l’on appelait « Loup ». Mais aujourd’hui, on en entendait plus parler dans les campagnes françaises, bien que cette légende animale ai fait faire des cauchemars aux anciens éleveurs. C’était une histoire très ancienne.

Très ancienne, mais ancrée dans l’esprit de notre Alys qui tous les soirs écoutait les histoires d’ogres et de monstres de son grand père. Elle n’était certes, plus une enfant mais… Les peurs, ça reste toujours un peu non ? Surtout qu’avec ces arbres immenses, il fait bien sombre ici. Puis dans un univers numérique, on peut croiser de tout non.. ?

Alors, en l’espace de quelques instants, l’enthousiasme retomba un petit peu, alors que notre jeune femme prenait conscience du lieu où elle se trouvait. Un mélange de joie et d’inquiétude en somme, qui dévorait l’esprit de notre jolie rousse. Quelques bruits dans les buissons, quelques coups de vents, quelques branches qui craquent, et voilà le teint d’Alys qui se fait pâle. Voilà quelques frissons qui viennent lui parcourir l’échine. Voilà que l’inquiétude se fait un peu plus forte que l’enthousiasme. Les petits pas d’Alys, qui jusqu’à maintenant se faisaient lents et dont la trajectoire était plutôt aléatoire, prenant son temps pour parcourir le lieu, se faisait de plus en plus rapide et pressés, se rapprochant un peu plus de Prometheus.

Cela faisait un petit moment maintenant que Prometeus n’avait pas ouvert la bouche d’ailleurs. Et les yeux de notre petite Alys cherchaient un peu de réconfort, cherchant un petit signe d’aisance sur le visage de son nouveau compagnon pour ce petit voyage. Mais sur son visage, il y avait une expression un peu… tendue ? Un petit peu. Pas très à l’aise, sans qu’elle ne puisse réellement expliquer pourquoi cette impression de malaise s’était affiché sur le facies de ce jeune homme qui quelques minutes avant avait l’air si confiant.

On ne voyait plus la lisière de la forêt. Plus de repères, plus de lumière venant de l’extérieur. Simplement cette légère aura descendant du ciel, rappelant aux compagnons de voyage que le jour était encore présent en dehors des lieux. Juste ce sentier parsemé d’herbe séchée et de quelques rares pavés encore apparents.

C’était peut être pour se donner un peu de courage, peut être pour se rassurer, elle-même ne sut pas pourquoi sur le coup, mais elle sortit une pokéball de son sac, laissant s’échapper de cette jolie boule ronde, son Bagel qui s’étira un instant, soupirant d’aise avant d’aller se câliner aux jambes nues d’Alys.

« Héhéhé… Ca faisait un moment que tu ne t’étais pas dégourdi les pattes, hein mon Bagel ? »

Sa voix un peu tremblante, trahissait peut être son arrière pensée de laisser son pokémon près d’elle, mais après tout, c’était plus prudent non ?

« Tiens au fait… Qu’est ce que ça as un scientifique, comme pokémons ? »

Lança-t-elle à Prometeus, pour relancer la conversation. Peut être que discuter lui changerait un peu les idées ? Ou peut être que le fait que Bagel se mettait à grogner contre les buissons, comme pour signaler une présence, ne ferais qu’alimenter son inquiétude ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Rang
avatar
Reshiram


Messages : 28
Compte en Banque : 6805

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   21.06.14 17:48

Le Draby s'avance vers la présence repérée. Il s'éloigne légèrement avant de revenir, quelque chose dans les pattes. De votre position, ça ressemble à une pokéball. Rien de plus anodin et peut-être même quelque chose d'utile. Cependant, il se met à bouger, et se défait du dragon. Ce n'était pas qu'un simple objet, mais un Trompignon, qui ne semblait pas être ravi de s'être fait prendre de cette façon.


De l'autre côté, un serpent se faufile derrière vous. Sournois, il essaye de vous approcher le maximum possible pour vous avoir par surprise, pendant que vous êtes occupés avec la fausse pokéball.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Scientifique
avatar
Prometheus


Féminin
Age : 19
Messages : 59
Age du personnage : 20 ans
Compte en Banque : 7408
Palier : 0
Classe principale : Coordinateur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   22.06.14 12:51


Bravo, Prometheus ! Le visage d’Alys semblait encore plus pâle que le sien. Eh bien…Pourquoi ne traversions-nous pas la forêt ensemble ? Ainsi, vous ne serez pas seule et visiblement, nous voulons la visiter tous les deux, avait-il dit. Peut-être qu’au fond, c’était lui qui avait besoin de quelqu’un  pour traverser cette forêt remplie d’insectes ? Non, il devait juste se changer les idées et tout ira mieux. Ne plus penser à ces minables vermines et, en l’occurrence, à sa sœur. Le scientifique n’était pas du genre rancunier, mais s’il le pouvait, il se ferait un malin plaisir à cracher dans la figure de son ainée. Dans le premier sens du terme, évidemment.

La seule chose qu’il trouva pour se changer les idées était de regarder le paysage. C’est vrai, qu’en y repensant, les forêts devenaient de plus en plus rare dans le monde réel. Et celle-ci était particulièrement dense. Prometheus espérait pouvoir s’y retrouver dans cet immense labyrinthe de verdure. Parfois, il y avait des trouées dans le feuillage des arbres, éclairant un peu le chemin que nos compagnons devaient prendre.

Le jeune homme inspira et expira une énième fois. Ses pensées surent se tourner vers le paysage et la traversée de ce dédalle. Sans compter que Prometheus voulait vraiment découvrir Artas, cette ville cachée dans Hypnothia. Bien qu’il n’aimait pas vraiment les villes, et encore moins les métropoles, à cause de la foule qui le rendait mal à l’aise. Cependant, il se doutait que dans une ville isolée, il ne devait pas y avoir beaucoup de monde. Il en profiterait aussi pour aller acheter l’une ou deux choses. Mais il ne s’y attarderait pas trop longtemps. Son but étant de terminer le jeu au plus vite, il ne pouvait pas se permettre de perdre du temps pour des broutilles.

Pendant un instant, Prometheus n’entendit plus les pas de la jeune fille derrière lui. Il se retourna subitement, craignant de l’avoir perdue. Mais non, elle avait libéré son pokémon, un Drabgy. Voulait-elle se rassurer ? Le petit dragon bleu se colla aux jambes de sa dresseuse. Le scientifique en profita pour l’encoder dans son pokédex.

-Héhéhé… Ça faisait un moment que tu ne t’étais pas dégourdi les pattes, hein mon Bagel?

En entendant la voix tremblotante d’Alys, le jeune homme crut comprendre qu’elle ne semblait pas à l’aise avec son pokémon. Mais en voyant, la créature bleue, Prometheus ne put s’empêcher de sourire. Certes, c’était un dragon mais il ne montrait aucun signe de dangerosité.

-Tiens au fait… Qu’est-ce que ça as un scientifique, comme pokémons ? lança Alys.
-Eh bien… Je ne choisis pas mes pokémons en fonction de mon cursus. Je prends ceux qui me plaisent, répondit Prometheus.

Il voulut alors chercher la ball de Calion mais un détail le perturba. Le Dragby de la jeune fille grognait contre un buisson. Celui-ci s’agita frénétiquement avant que quelque chose n’en sorte. C’était un étrange champignon avec un motif de pokéball imprimé sur son chapeau.  Mais son regard se retourna aussitôt vers Alys puis… Vers ce Abo. Il se rapprochait furtivement de la dresseuse. Le serpent mauve inspecta sa jambe. Instinctivement, Prometheus envoya son Caninos à l’assaut. Le scientifique n’eut rien à dire car le chien avait déjà flairé le danger. Il mordait férocement la créature venimeuse.

-Venez. Il vaut mieux fuir, se hâta le scientifique.

En effet, bien que le Trompignon avait l’air inoffensif,  le Abo prenait très mal cette contre-attaque, prêt à utiliser son poison sûrement mortel sur l’un de nos compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Dresseur
avatar
Alys


Féminin
Age : 22
Messages : 26
Age du personnage : 21 ans
Compte en Banque : 7380
Palier : 0
Classe principale : Dresseur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   23.06.14 1:10

Bagel s’enfonça en grognant dans les buissons sous le regard désespéré de notre Alys qui tenta d’un petit geste de l’en empêcher, qu’il ne s’éloigne pas d’elle… Mais rapidement, il fut perdu de vue. L’inquiétude gagna alors notre jeune dresseuse qui chercha un instant son pokémon du regard, soucieuse de ce que son compagnon avait bien pu trouver, soucieuse de savoir ce que son ami pouvait bien risquer hors de la portée de son regard.

Mais non, ce fut une pokéball que son petit Draby ramena !

Son visage s’illumina en un instant alors qu’elle s’apprêtait à féliciter son petit dragon par une caresse, tendant la main vers l’objet : Quelle joie de pouvoir découvrir une telle surprise dans un lieu si peu engageant… C’est ce que notre jeune Alys pensait au moment où elle s’apprêtait à prendre cette pokéball qui… Se mit à bouger ? Sautant des pattes de son Bagel, le pokémon adressa une petite plainte de mécontentement de s’être fait dérangé durant sa journée, gigotant après le Draby.

Un sursaut, un petit cri de souris. Quelle frayeur ! Notre jeune rouquine ne s’attendait pas un instant à se trouver face à un si petit pokémon qui ressemblait tant à un objet à ses yeux. Mais ce qui l’effraya réellement, c’est ce bruit de pokéball qui retentit derrière elle.

En un instant, son regard alla chercher Prometheus qui, le visage inquiet, avait lancé cette boule qui libéra un Caninos qui fonça jusqu’aux jambes de notre Alys en grognant, attaquant alors… Un Abo ?! Manquant de tomber à la renverse pour éviter la morsure du reptile et le Caninos se jetant dessus, la jeune dresseuse, se mit à courir vers Prometheus, atteignant en quelques pas le dresseur.

Par reflexe, comme lorsqu’elle tombait face à une vipère dans la ferme de son grand père, Alys agrippa le bras de son compagnon de voyage sous le coup de la panique.  Elle n’avait jamais réellement apprécié les serpents. Son grand-père, lui n’avait aucun mal à les attraper à mains nues pour leur rendre leur liberté lorsqu’ils se trouvaient trop près de l’élevage…

Elle observa un instant dans sa fuite, le Caninos mordant avec ferveur cet Abo dont elle n’avait pas un seul moment soupçonné la présence.

Bagel lui, n’avait pas remarqué ce serpent, trop occupé par son champignon, mais avait suivit Alys dès que cette dernière eut prit la fuite. La jeune fille eu un rire nerveux : Heureusement qu’elle n’avait pas pénétré seule dans cette forêt… Elle aurait déjà quelques belles blessures à constater. Un empoisonnement aux spores sans doutes, et une belle morsure de serpent… C’est du joli !

Ayant avancé rapidement afin de fuir ce pokémon en colère, Alys souffla un instant avant de lâcher Prometheus, quelques peu gênée de son geste, bien que totalement instinctif. Elle soupira un instant, cherchant à calmer cette montée d’adrénaline qui la poussait à trembler légèrement :

« Je… Ahem, merci beaucoup… Je n’aurais certainement pas pu réagir à temps et mon Bagel avait son attention portée sur ce petit Trompignon… »

La dresseuse observa un instant son pokémon qui la regardait avec un petit regard coupable. Elle se pencha alors vers lui, attendrie :

« Mais non, ne t’en veux pas va… Ca arrive à tout le monde ! Puis tu avais déjà trouvé une belle chose dans les buissons ! Tu n’as pas à avoir honte... »

Est-ce que les pokémons pouvaient ressentir la honte ou la culpabilité ? Elle devait avoir l’air bien naïve, cette petite Alys à parler de la sorte à un tas de pixel doté d’une intelligence artificielle. Mais c’était ce qu’elle avait choisit de croire en ce monde où jusque lors elle était solitaire. Elle se retourna alors vers Prometheus, inquiète :

« Ton Caninos ! Il vas bien ? Il n’a rien ? Il n’a pas été mordu ?! »

Et plus elle posait des questions, plus elle se rapprochait du dresseur, ouvrant de grands yeux inquiets et paniquée. Si son pokémon avait été empoisonné par sa faute, elle s’en voudrait pendant un bon moment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Rang
avatar
Reshiram


Messages : 28
Compte en Banque : 6805

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   23.06.14 7:19

Cet endroit est plus calme et aucun pokémon en vue pour vous attaquer furtivement. Mais bien un Vivaldaim qui arrive en trottinant et qui s'arrête à côté de vous. Il ne semble pas habitué à voir des étrangers et vous observe.




Juste un peu à droite du premier pokémon, une Nidoran ♀ est allongé devant un arbre. Elle ne vous voit pas et se repose, cependant, le bruit fait bouger ses oreilles. Peut-être vous écoute-t-elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Scientifique
avatar
Prometheus


Féminin
Age : 19
Messages : 59
Age du personnage : 20 ans
Compte en Banque : 7408
Palier : 0
Classe principale : Coordinateur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   23.06.14 14:01

La jeune fille eut à peine le temps de s’apercevoir de la présence du Abo qu’elle se précipita vers Prometheus en lui agrippant le bras. Un peu gêné par les circonstances, le scientifique préféra plutôt ne rien dire. A la place, il tourna le dos rapidement aux deux pokémons sauvage pour prendre la fuite, sans oublier de rentrer Calion dans sa ball.  

Les deux jeunes gens s’arrêtèrent quand le danger leur semblait loin derrière. Alys se décida à relâcher Prometheus. Un léger sourire gêné s’afficha sur son visage mais qui s’effaça aussitôt.  Il se demanda si elle s’était accrochée à lui par réflexe ou l’avait-elle fait exprès ? A cette pensée, il dévisagea Alys sans le vouloir.

- Je… Ahem, merci beaucoup… Je n’aurais certainement pas pu réagir à temps et mon Bagel avait son attention portée sur ce petit Trompignon…
-Ce n’est rien.

Que dire d’autre ? Il ne pouvait pas lui crier dessus de faire plus attention ou lui en vouloir. Alys paraissait assez émotive et Prometheus avait tout intérêt à ne pas l’affliger. Néamoins, il lui adressa un sourire pour cacher sa froideur. Puis la dresseuse se mit à la hauteur de son Dragby pour le réconforter. En effet, celui-ci se sentait coupable par ce qu’il s’était produit. Les pokémons, ces créatures virtuelles, seraient-ils capables d’avoir et ressentir les émotions ? Ensuite, Alys se retourna vers le scientifique.

-Ton Caninos ! Il va bien ? Il n’a rien ? Il n’a pas été mordu ?!

S’inquiétait-elle réellement pour son pokémon ? N’étant sûr de rien, Prometheus le sortit de sa pokéball. Calion bondit partout. Il se roula à terre, tourna autour du dragon bleu et vint même se frotter aux jambes d’Alys. A vue d’œil, il se portait bien. Histoire de vérifier si le Caninos se portait réellement bien, Prometheus  s’agenouilla. Tout naturellement, son pokémon alla près de lui et reçu des gratouilles sur le ventre. Ensuite, il se releva pour donner un grand coup de langue sur la joue du jeune homme.

-Je pense, oui. Il a l’air d’aller mieux que n’importe qui d’ailleurs, répondit Prometheus, dégouté que de la bave lui coule sur le visage.

Du revers de la main, il s’essuya le visage. Cependant, son chiot s’éloigna comme attiré par quelque chose. En effet, le Caninos était devant un Nidoran. Calion lui gronda dessus son raison apparente. Le Nidoran paraissait calme… Mais pas pour longtemps si le pokémon feu continuait de le provoquer. Prometheus soupira profondément. Quelle idée d’avoir choisi ce pokémon de départ…

-Calion, reviens ici tout de suite.

Sa voix était calme et posée. Sauf que, se connaissant, il perdra vite son sang-froid si son Caninos ne lui obéissait pas.  Il le rappellerait à l’ordre une dernière fois avant de s’énerver.

-S’il te plait, n’embête pas ce pokémon sinon…

Mais trop tard. Le Nidoran se sentit menacé et se releva brusquement, prêt à en découdre avec son adversaire.

-Sinon le combat risque de s’activer…

Prometheus était dépité. A croire que le chiot l’avait fait exprès. Il se rapprocha des deux pokémons. D’ailleurs, son Caninos avait commencé à laisser des Flammèches vers l’ennemi. Le scientifique réussit à garder son calme. Un nouveau membre dans la team ne ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Dresseur
avatar
Alys


Féminin
Age : 22
Messages : 26
Age du personnage : 21 ans
Compte en Banque : 7380
Palier : 0
Classe principale : Dresseur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   23.06.14 19:43

Un nouveau jet de pokéball, un nouvel éclair, et revoilà l’adorable chiot de feu qui secoue frénétiquement son derrière en dévisageant son maître, aboyant et courant partout.

Un joli sourire s’afficha sur le visage d’Alys alors que ce petit animal, heureux, s’approcha de son Bagel qui, grognon et vexé de n’avoir pu aider sa maitresse, tenta de le snober. Mais que nenni, le chiot tourna frénétiquement autour du petit dragon bougon, avant de venir faire une longue caresse aux jambes de la jeune dresseuse. Alys craqua complètement devant cette petite boule de poil, de puces et d’amour qui fit s’allumer des étoiles dans ses grands yeux bleus ! Son regard suivait la course de ce petit bouchon, qui bien dynamique, fila vers son maître qui l’appelait.

Un nouveau sourire attendrit. Il a beau avoir l’air un peu froid, mais son pokémon avait tellement l’air plein d’amour et de confiance alors qu’il lui gratouillait le ventre ! Finalement, il n’est peut être pas si désagréable que ça non ? Il est peut être tout simplement un peu méfiant, ce Prometheus, comme notre Alys… C’est ce que pensait notre jeune femme alors qu’elle dévisagea un instant son compagnon qui examinait un instant son chiot avant de se faire amoureusement lécher le visage ! Chose qui eu le don d’afficher une petite moue de dégout sur le visage de son partenaire, et qui fit naître un gloussement moqueur dans la bouche de notre Alys.

Ce fut un véritable soulagement de voir que ce pokémon si adorable ne s’était pas fait de mal pour une bêtise pareille.

Alors que le dresseur s’occupait de son pokémon enjoué, Alys se retourna vers son petit dragon, une vague d’amour envahissant son cœur. Elle s’agenouilla, prenant chaleureusement son petit dragon, encore vexé que ce pokémon feu inconnu eut le droit à une caresse de la part de SA dresseuse. C’est en un rire que notre tignasse de feu se jeta sur son pokémon, l’enroulant dans ses bras alors qu’elle se roulait dans l’herbe. Blottit contre sa poitrine, Bagel se fit à soupirer d’aise alors qu’Alys lui gratouillait le menton, attendrie. Il était peut être un peu maladroit, ce petit dragon. Mais il était bien fidèle et courageux.

Alors qu’elle entendait Prometheus gronder son chiot, Alys leva un instant ses yeux vers la cime des arbres, contemplant un instant les rayons du soleil, et ce ciel bleu, illuminant sa chevelure, caressant sa peau. C’était bien agréable, même si sa robe devait avoir de belles traces d’herbe et de terre à présent… Mais qu’importe !

C’est un petit bruit de craquement qui la fit se relever légèrement. Assise dans l’herbe aux côtés de son Bagel, elle chercha d’où pouvait venir le bruit, tombant alors nez à nez avec… un Vivaldaim. Le pokémon observait les deux compagnons, affalé dans l’herbe, l’air à la fois intrigué et effrayé.

La dresseuse et le pokémon se dévisagèrent un instant avec pour seul font sonore, les plaintes de Prometheus contre son Caninos qui lui, s’occupait visiblement d’un autre pokémon sauvage. Ce fut le Draby qui régit en premier, se mettant en position de défense entre Alys et le Vivaldaim. Riant un instant face au courage de son ami, elle se dit que ce pokémon n’avait pas l’air bien méchant, mais que l’épisode précédent avait dû réellement inquiéter son petit compagnon bleu.

Dégainant un instant son pokédex afin d’enregistrer les données de cette nouvelle rencontre, Alys se releva sans un bruit afin de ne pas effrayer ce pokémon sauvage.

Quand la saison change, il change de pelage et d'odeur. Un Pokémon qui annonce le passage des saisons.

Un petit sourire. Un pokémon plante hein ? Un éclat naquit dans le regard de notre dresseuse qui s’adressa à son ami, déjà en position :

« Tu as vraiment envie d’un nouveau compagnon, hein, mon Bagel ! »

Elle sortit alors une de ses pokéballs vierge, la gardant en main, lançant à son compagnon qui affichait déjà une expression bien enjouée, prêt au combat :

« Allez Bagel, rends moi fière ! Lances frénésie ! »

Une concentration intense apparue sur le visage du pokémon bleu qui se mit à scintiller légèrement sous les yeux du pokémon sauvage et d’Alys.

« Bagel ! Attaque morsure ! »

Et le dragon fonça tête baissée et crocs dehors vers le pokémon sauvage... Elle n'en as pas l'air, la petite Alys, mais son air timide s'envole en combat, la détermination et le sérieux remplaçant la rougeur de ses joues, son regard timide se transformant en un regard d'acier. Aux côtés de ses pokémons, tout devient possible en ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Rang
avatar
Reshiram


Messages : 28
Compte en Banque : 6805

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   23.06.14 20:35

Le petit chien de feu a effrayé la Nidoran. Elle se redresse sur ses quatre pattes et regarde son adversaire. Avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, une flamme la touche. Elle semble mécontente et commence à s'énerver. Bondissant sur le Caninos, elle donne un coup de patte sur le museau, le griffant pour se venger.


Infos Modération:
 


C'est légèrement surpris que le Vivaldaim se retrouve face au dragon. Il s'est mis devant l'humaine qu'il observait, sans mauvaises intentions. Tremblant un peu, il ne voit pas venir la première attaque du Draby. Face à cela, il pousse un cri, peu convainquant, mais c'est tout ce dont il est capable sur le coup.
A peine s'est-il relevé que la jeune dresseuse donne de nouveaux ordres à son pokémon. Il se fait mordre par le Draby qui est arrivé tel un boulet de canon. Vivaldaim se dégage après avoir subit quelques dégâts et fonce sur le dragon à son tour, le chargeant de toute sa force.

Infos Modération:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Scientifique
avatar
Prometheus


Féminin
Age : 19
Messages : 59
Age du personnage : 20 ans
Compte en Banque : 7408
Palier : 0
Classe principale : Coordinateur

MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   27.06.14 9:36

Décidément, ce pokémon feu n’était qu’un gros bêta. Prometheus aurait pu tomber sur un Caninos avec un caractère plus placide, mais non, on lui avait donné la crème de la crème des chiens. Certes, cette particularité d’être aussi amitieux et jouet rendait Calion attachant. Mais dès fois le scientifique s’en passerait largement comme ici. Puis, il y a eu cette vision d’horreur. Il imaginait Calion avec sa forme évoluée ; Arcanin. S’il gardait exactement le même caractère, ça risquerait de faire du grabuge. Ce pokémon n’était pas vraiment petit et s’il courait partout, bonjour les dégâts. Prometheus alors se remémora le film Beethoven qu’il regardait souvent étant enfant. Oh non, pitié pas ça, pensa-t-il en voyant les scènes défilées dans sa tête.

Après cette minable référence culturelle, Prometheus dirigea son regard vers le chien. Son petit compagnon poilu avait une égratignure sur le museau. La Nidoran l’avait sûrement griffé. Cela n’était pas Prometheus. Son Caninos l’avait bien cherché en provoquant cette adorable créature sauvage qui n’avait rien demandé. Ça lui apprendra, tiens. Mais au lieu de ça, Calion gronda férocement et montra ses canines parfaitement blanches à son adversaire. La Nidoran était elle aussi en posture d’attaque. Un combat s’imposait.

Le plus délicat avec un pokémon poison, c’était d’éviter l’empoisonnement. Il fallait donc empêcher le combat au corps-à-corps pour ne pas toucher la peau du Nidoran qui secrétait à coup sûr un venin peut-être mortel. Calion allait devoir spammer avec les Flammèches ainsi que les Jets de Sable pour éviter de se faire toucher bêtement.

-Calion, essaye de ne pas trop t’approcher du Nidoran.

Etant assez près du pokémon sauvage, le chiot recula. Il se mit ensuite à tourner autour du rongeur tout en montrant les crocs. La Nidoran ne semblait nullement impressionnée mais hérissa les pics de son dos pour se mettre en position de défense.

-Maintenant, Jet de Sable ! Ensuite enchaine avec une Flammèche.

Contrairement à ce que le jeune homme s’attendait, le chien de feu n’utilisa pas ses attaques l’une à la suite de l’autre. Il les combina. Avec un habile coup de patte, le Caninos souleva des morceaux de terres et les brûla rapidement. Le Nidoran reçu en pleine face des cendres brûlantes. Finalement, Calion était plus malin que ne l’imaginait le jeune homme.

Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zen, restons zen... ♣ PV Alys | Capture modérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Guide] Donjon bulbes et sort de capture d'ames
» Modélisme: du gros bâtiment...
» Question de modélisme
» Mondial du modélisme à Paris
» Modérer ce n’est pas si compliqué !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives V1-